Maïka Patry

12 décembre 2007 - 5 mai 2013

Exemples:
700 mots | 900 mots | 1000 mots | 1500 mots

Un bonjour à offrir à un inconnu, une étincelle dans les yeux, un sourire magnifique. Voilà qui te résume bien, belle et joyeuse Maïka.

Tu n’avais que cinq ans lorsque tu nous as quittés. Cinq années c’est trop bref, consternant, incompréhensible. C’est aussi le peu de temps que tu as a eu pour nous marquer profondément et nous laisser des milliers de souvenirs aussi heureux que précieux.

Dans notre maison de Saint-Georges de Beauce, tu vivais avec la plus belle des familles auprès de tes deux sœurs et de tes parents. Ton papa Cédric s’amusait souvent avec vous, ses trois trésors. Tu as eu le meilleur papa du monde. Moi, ta maman Annie, je m’occupais beaucoup de toi. Tu adorais que je te lise des histoires le soir avant de te coucher. Tu tenais à être bien habillée et bien coiffée. Je te faisais toutes sortes de coiffures extraordinaires. Tu adorais te déguiser en princesse, te mettre des colliers et des perruques. Tu voulais faire ton lit toute seule et à la perfection, et lorsque je voulais t’aider, je me faisais parfois gentiment tasser.

Ta grande sœur Alysson était ta meilleure amie. Vous aviez presque le même âge et vous étiez inséparables. Avec elle, tu jouais à l’école, au Pet Shop, à la Barbie et aux figurines de pouliches.  Ensemble, vous inventiez mille et une histoires. Ta plus jeune sœur Megan aimait parfois se joindre à vos jeux. Megan était pour toi « ton bébé d’amour », tu la couvrais toujours de bisous et de câlins.

Tu appréciais nos soirées de cinéma en famille, tous les cinq collés ensemble. Nous regardions avec toi des films en mangeant des chips ou du pop-corn.

L’été nous allions au chalet de tes grands-parents à Lambton. Tu en profitais pour t’amuser avec tes cousins et cousines. Avec eux, tu aimais te baigner, jouer dans le sable et faire des feux.

Tu adorais bouger, faire du ski alpin, jouer au soccer, danser et nager dans la piscine. Souvent, tu chantais dans la voiture en rentrant de la garderie. Tu connaissais les paroles des chansons « La vie en rose » d’Édith Piaf et « L’amour » de Karim Ouellet.

Déjà toute petite je te savais déterminée, forte et fonceuse. À deux ans, tu savais écrire ton nom. Tu aimais beaucoup fréquenter l’école prématernelle. Tu avais très hâte de prendre l’autobus avec ta sœur Alysson pour te rendre à l’école.

Tu es une petite boule de bonheur que je porte tous les jours dans mon cœur. Tu nous as appris que la vie, il faut en profiter et en savourer chaque moment. Même intubée, tu étais combative. Ton incroyable force de caractère nous a rappelé qu’il ne faut jamais baisser les bras.

Tu avais en toi quelque chose d’unique. Tu nous manques énormément Maïka. Ta courte vie a été remplie d’amour, de petits bonheurs et de moments merveilleux. Depuis ton décès, les papillons et surtout les arcs-en-ciel se manifestent lors d’occasions vraiment spéciales ; un petit clin d’œil de la nature qui nous laisse croire que tu es avec nous.

Je t’aime de tout mon cœur de maman gros comme l’univers.  Je pense à toi à l’infini.  Xxx

Commentaires

  1. Comme c’est beau cet hommage à Maika. Que de beaux souvenirs à vous remémorez. Ainsi elle sera toujours bien vivante dans votre cœur. La vie continue .Il y aura des bons moments mais aussi des épreuves. La vie est ainsi faite. Restez serein et positif. On vous aime . Au plaisir. Jeannette et Jean-Yves XXXX

  2. Quel beau témoignage sur Maika !! J’ai dit souvent à Larry et Jocelyne, si fallait que ça m’arrive, car je suis grand-mère quatre fois, je serais bouleversée. Alors encore bon courage de traverser cette si grande épreuve ! xx

  3. Quelle parents extraordinaire vous êtes !!!!
    A mes yeux vous êtes la famille modèle!!!
    Quel bel hommage à votre petit ange …
    Je pense fort à vous xx

  4. Vous êtes un modèle de courage. Ce petit rayon de soleil doit énormément faire un vide dans vos vie. La douleur reste dans vos cœur, mais les doux moments qu’elle à pu vous apporter, sont les souvenirs qu’il faut garder . Je souhaite ardemment que tout là haut, il existe un endroit où tous pourrez vous retrouvez un jour . Je penses à vous chaque fois que je vois la photo de Maika et espère que la vie vous donnera justice.

  5. Maïka a eu une vie trop courte, mais elle a eu une merveilleuse vie avec une famille aimante. C’était un rayon de soleil qui irradiait le bonheur, le bonheur et l’amour qu’elle vivait avec vous Annie et Cédric au quotidien. Elle sera à jamais le rayon de soleil qui perce les nuages par temps gris! Douce et belle Maïka!

  6. Cédrik, Annie quels merveilleux parents vous êtes !! Ça prend un amour vrai, intense et inconditionnel comme le votre pour traverser cette épreuve ! Maïka a su, malgré son court passage, émerveiller votre vie et celle de tous ceux qui la côtoyait ! Cette petite boule d’énergie est venue vous remplir de bonheur et de joie. Se remémorer de merveilleux souvenirs comme ceux écrits plus haut, vous aideront à passer à travers les jours plus difficiles. Ne lâchez surtout pas !

    Avec toute mon admiration,
    Valérie

  7. Annie, Cedric, les filles, quelques mots pour vous dire qu’on pense à vous. Cette petite princesse Maika était entouré d’amour de vous tous. J’espère que de la haut elle vous accompagne chaque minutes de votre vie. On vous aime fort xxxxx

  8. ❤️Quel bel hommage!! ❤️
    Vous êtes des gens formidables, forts et courageux. Votre belle Maïka a eu une vie remplie de doux moments passés à vos côtés. Deux parents aimants, deux sœurs extraordinaires; elle n’aurait pu rêver de mieux. Cette belle petite princesse qui illuminait tous les cœurs qu’elle croisait. Elle avait cette étincelle dans le regard! ⭐️
    C’était une joie de vivre contagieuse, un précieux bonheur qu’elle nous partageait gratuitement. Elle nous manque infiniment!
    Bravo pour votre hommage. Nous ne l’oublierons jamais cette merveilleuse enfant ✨
    On vous aime les amis XxxxX

  9. Je n’ai aucun doute qu’elle devait être un joli rayon de soleil dans votre famille. Si je me fie à la belle et gentille Megan, sa grande soeur devait être un bel exemple pour elle. Vous êtes dans mes pensées et je vous lève mon chapeau.
    Anne-marie, la maman de Romy xx

  10. Quel superbe texte qui résume magnifiquement bien une bien trop courte vie, Maïka aura eu le privilège d’évoluer au sein d’une famille aimante xxx

  11. Vraiment un magnifique hommage à votre petit ange! Je ne vous connais pas personnellement, mais nous connaissons tous votre histoire. J’ai également une petite Maïka. J’ai l’impression que vous décrivez ma fille en parlant de la vôtre. Des êtres magnifiques, doués d’une force et d’une détermination incroyable. Vous avez toute mon admiration. Je suis persuadée qu’elle est à chaque instant auprès de vous. Continuer d’être fort

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *